Mas-Grenier

Personnes de référence:
Pierrette THAU : 0629490913 ou par mail :
Raymond SIMON : 0563656209 ou par mail :

Histoire

La première église de Mas Grenier fut celle de l’abbaye ; elle « était dédiée à Saint Pierre aux Liens, et pendant longtemps les moines n’en voulurent pas d’autre.
Il y eut cependant, dans le monastère, un oratoire dédié à Saint Jacques et destiné plus spécialement aux fidèles.

Au 14ème siècle, cet oratoire fut transféré dans le bourg pour la commodité des habitants, et reconstruit alors sur des proportions plus vastes. Il devint l’église paroissiale qui forma un prieuré, et dont l’abbé, curé primitif, conserva toujours le patronage.

Cette église fut brûlée par les Réformés en 1574, et le Mas devint une des 8 places de sûreté accordées aux Protestants par Henri III le 06 mai 1576 et renouvelées plus tard par l’édit de Nantes.

Le culte catholique fut rétabli en 1600 dans une chapelle provisoire élevée sur le sol de l’ ancienne église ; celle-ci ne fut rebâtie que vers la fin du 17ème siècle. Elle a été reconstruite en sa forme actuelle par l’architecte Bréfeil de 1876 à 1878, sous l’impulsion du curé Besombes, et consacrée par Mgr Legain le 30 septembre 1879.